3020 Under the ground 2020

 

Métal

Dimensions variables

 

Albert Naef, archéologue et historien de l’art vau- dois, suggérait dans ses travaux, l’existence de sépultures dans le sous sol de la cathédrale de Lausanne au début du XXème siècle. En 1991, les travaux de rénovation de la cathédrale de Lausanne ont mis au jour des restes humains datant du paléo- lithique (entre 4’300 et 4’000 av. J.-C).

Les résidus osseux trouvés ont été cruciaux quant à la compréhension de l’histoire de Lausanne et de ceux qui ont occupé ces terres auparavant.

L’analyse et la captation de ces éléments a permis le développement d’une approche transhumaniste, en questionnant le contenu d’une sépulture futuriste. Grâce aux éléments trouvés lors de ces fouilles, deux reproductions d’os ont pu être réalisées, un radius et un humérus appartenant à un individu masculin. Cette excavation nouvelle interroge sur les matériaux inhérents aux corps de demain.

3020 Under the ground, c’est la découverte d’un tombeau, une invention de l’autre et de ceux qui demain, occuperont ces mêmes terres.

Qui seront-ils ?

antoinegoudard.com - All Rights Reserved

antogoud@gmail.com